Expédition « vivarium de mousses » @ Mont Rigaud

C’est l’idée de l’ami (dont je ne connais pas le nom) d’une amie (l’autre conquistadora) et je trouvais ça tellement chouette que j’ai eu envie de le faire. Il s’agit de trouver un morceau de tronc d’arbre avec de la mousse dessus, de poser le morceau dans un aquarium, puis d’observer ce qui se passe au fil des jours.

J’ai trouvé un aquarium usagé sur Kijiji et nous sommes passé.e.s le chercher avant le départ pour notre petite expédition. Quelle ne fut pas ma joie de constater que celui-ci venait avec deux gros sacs de gravier rose fluo!

On s’est ensuite rendu.e.s au Mont Rigaud. C’est à trente minutes de Montréal, c’est gratuit et le sentier est vraiment beau avec ses installations funky pour le vélo de montagne. On entendait les oies sauvages criailler alors qu’elles préparaient leur migration. Il devait y en avoir des centaines, c’était impressionnant. Les enfants se sont mis à la chasse aux mousses. On cherchait des roches et un bon morceau de bois sur lesquels il y aurait différentes sortes de mousse et, pour être plus précise, pas seulement de la mousse, mais aussi du lichen, des sphaignes et peut-être même du lycopode ou des prêles. Pour cela, il fallait sortir du sentier battu et explorer avec précaution là où les pieds n’avaient pas mis en péril la vie des petits organismes!

On a ramené le tout à la maison, puis on a arrangé l’intérieur de notre aquarium devenu vivarium avec quatre roches et un morceau de bois. Une des roches ne contient ni mousse, ni lichen : c’est parce qu’elle était en forme de cœur, voyez-vous, et que mes enfants la voulaient ABSOLUMENT. Nous avons arrosé un petit peu le tout. J’ai refermé l’espace où se trouve normalement le filtre de l’aquarium avec du tape pour que la condensation fasse le reste du travail.

Depuis samedi, comme de véritables néophytes enthousiastes, on note nos observations et on essaie d’identifier les petites choses et les phénomènes dans le livre de Michel Leboeuf: Arbres et plantes forestières du Québec et des Maritimes; on essaie de comprendre comment ça marche sur le site Web des cigales. Non seulement c’est passionnant pour les enfants (bon, pour nous aussi!), mais en plus, c’est magnifique avec la lampe intégrée dans le top de l’aquarium. Le gravier rose fluo fait un superbe contraste avec les différents tons de vert de ces organismes en fructification. De la belle déco naturaliste.

vivarium4

vivariumun vivarium2 vivarium3 rigaud
vivarium5 vivarium6 vivarium7

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s