L’hebdo hypermédiatique #netart

Cette semaine, dans le net art :
1-Une entrée Wikipédia à propos du fameux Générateur poïétique (1987-) d’Olivier Auber : du net.art avant la lettre! Un texte clair, détaillé et muni d’une bonne contextualisation qui permet de comprendre la complexité et l’envergure de ce projet/jeu en réseau créé sans algorithme. L’auteur affirme être l’instigateur de cette entrée (ce qui va un peu à l’encontre des principes wikipédiens). Il se justifie ici et offre du même coup une critique intéressante de l’autopromotion dans le domaine des arts numériques.
2-Un beau petit billet sur le travail de l’artiste Igor Stromajer sur le Tumblr  An Alternative Documenta dont il a déjà été question ici. Bref et concis, il résume bien, à mon avis, les préoccupations esthétiques (non esthétiques?) de cet artiste dont les œuvres sont encore (trop) peu étudiées, critiquées, mises en valeur! Pourtant, celles-ci soulèvent des questions intéressantes sur la création en ligne, la vidéo d’art à l’ère d’Internet, la culture remix, la conservation des œuvres numériques et la notion d’extimité.
3-Un long article théorique sur le net art et l’activisme « Bridging Realities : The Exhibition of Net Art as Activism » par Zach Pearl sur le site de Art and Education. L’auteur y démontre le rôle que pourrait jouer le net art dans la valorisation des sous-cultures, soulignant du même coup l’obstacle généré par la réception de cette forme d’art. Bien que l’auteur avance plusieurs idées clichées et erronées (notamment sur la non physicalité du net art et sur le net art « pur »), l’angle d’analyse est original et la lecture en vaut la chandelle! La réflexion sur l’impact réel que peut avoir l’art sur des situations sociales, culturelles, politiques est très actuelle.

The dissolution and blurring of borders between whom and where the audience is, in addition to the dissolution of physical borders and jurisdiction of the art institution creates an opportunity for new aesthetic modes and interactive practices to gain credence and make impact.

4-Un article qui annonce le récent travail de Fred Forest dans le monde virtuel multiparticipant Second Life (et oui, ça existe encore!) par Dominique Balay. On nous invite à se rendre dans le monde virtuel pour un face à face avec le personnage Ego Cyberstar qui y fera un discours (à partir du 21 juin) : « On prétend que des millions de personnes se partagent cet espace virtuel de Second Life. Mais on ne voit pratiquement jamais un seul être qui traverse votre champ de vision en diagonale […] »
5-Le récent projet de Nicholas O’Brien A Temporary Memorial Project for Jobbers’ Canyon Built with ConAgra Products sur Turbulence.org. Celui-ci nous sensibilise à la destruction de 24 édifices historiques par l’entreprise ConAgra en 1989. Je vous invite aussi à lire une entrevue de fond à ce sujet avec l’artiste sur The Creators Project. La lecture tout comme l’expérience de l’œuvre révèlent le point de vue d’un artiste engagé pour qui art, architecture et histoire sont intimement liés.

C’est tout!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s